Societé

« Pass vaccinal » : chrétiens et musulmans dénoncent une restriction de la liberté religieuse

Eglise_togo
Togopeople

Le certificat de vaccination tant redouté par les leaders religieux et musulmans, finit par s’imposer. Ainsi, l’accès aux églises, temples et mosquées est désormais subordonné à la présentation d’un pass vaccinal ou d’un test PCR négatif datant de moins de 72h. La mesure qui sera effective dès le 3 décembre prochain, fait grincer les dents au sein de la communauté chrétienne et musulmane.

Si le gouvernement trouve que cette décision est indispensable pour poursuivre la lutte contre la Covid-19, spécialement dans ces moments de préparation des fêtes de fins d’année, des chrétiens et musulmans voient pour leur part, une volonté manifeste des autorités togolaises de « restreindre la liberté religieuse ».

« Les gens seront contraints de se faire vacciner contre leur gré », dénonce un internaute, d’obédience catholique.

« On impose le pass vaccinal aux églises et mosquées. Pourquoi pas dans les marchés ? Et les agences de l’OTR, de la Lonato, de la Poste…? », peste un autre.

A noter que la reprise des activités religieuses ne concerne que les cultes de journée, rappelle Payadowa Boukpessi, le ministre de l’administration territoriale.

« Sont et demeurent interdits, les cultes de nuit et les veillés nocturnes. Sauf dérogation exceptionnelle », précise ce denier dans un communiqué rendu public lundi 15 novembre 2021.

Pour vos annonces publicitaires et couvertures médiatiques sur TOGO PEOPLE, contactez notre service commercial. Tél/Whatsapp : +22890243980

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *