Politique

François Boko : l’opposant veut donner de l’insomnie à Faure Gnassingbé

François Boko_togopeople
Togopeople

Un héros pour l’opposition et un traître pour le pouvoir de Lomé, il avait renoncé à ses charges ministérielles, peu avant l’élection présidentielle de 2005. Ancien ministre de l’Intérieur, devenu opposant farouche au régime de Faure Gnassingbé et exilé en France depuis 2005, François Akila-Esso Boko refait parler de lui.

Il a été le tout premier politique à réagir à l’arrestation de Jean Paul Oumolou.

Sur le sujet, François Boko compte troubler le sommeil du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, jusqu’à ce que cet activiste politique proche de la DMK, soit libéré.

« Le régime de Faure Gnassingbé connu pour son autoritarisme et ses largesses assumées dans les violations des droits de l’homme, n’aura aucun répit tant que Jean Paul Oumolou n’aura pas été libéré « , a écrit sur son compte twitter, l’ancien chef d’Escadron de la gendarmerie togolaise.

Ce dernier appelle « l’ensemble des défenseurs des droits humains à l’intérieur et à l’extérieur du Togo à se mobiliser pour former une chaîne de pression et de lobbying afin d’obtenir sans délai et sans condition la libération de notre compatriote Jean-Paul Oumolou ».

L’opposant a appelé le régime de Faure Gnassingbé à « procéder à la libération immédiate de Jean-Paul Oumolou, activiste des droits de l’homme, enlevé très tôt ce matin du 4 novembre à Lomé alors qu’il était contraint à un séjour au Togo ».

Il en appelle également aux  ambassades de France, d’Allemagne, des USA, de l’UE et les OI à contraindre par leurs actions et prises de positions diplomatiques et fermes le régime togolais au respect de l’intégrité physique et morale de Jean-Paul Omolou et à sa libération sans condition.

L’appel de François Boko sera-t-il entendu ? Beaucoup s’interrogent.

D’autant plus que quatre chefs d’accusation pèsent contre l’activiste et ancien leader estudiantin : appel du peuple et de l’armée à l’insurrection, diffusion de fausses nouvelles, apologie du crime, outrage à l’autorité publique.

Pour un observateur, Jean-Paul Oumolou qui est placé sous mandat de dépôt, risque gros.

Pour vos annonces publicitaires et couvertures médiatiques sur TOGO PEOPLE, contactez notre service commercial. Tél/Whatsapp : +22890243980

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *