Societé

PRISET : la CEET et le GF2D sensibilisent représentants d’institutions et groupes organisés sur les violences liées au genre

GF2D-CEET-VBG_togopeople
Togopeople

Des travaux d’extension de l’électrification vont être entrepris dans le district du Grand Lomé en appui à ceux déjà en cours, dans le cadre du Projet de Réformes et d’Investissements dans le Secteur de l’Energie au Togo (PRISET). Afin de prévenir et d’atténuer les risques liés aux violences basées sur le genre (VBG) dans les zones d’intervention dudit projet, l’Ong Groupe de réflexion et d’action Femmes, Démocratie et Développement (GF2D) qui oeuvre en étroite collaboration avec la CEET, a entamé depuis juin 2021 une série de formations à l’endroit des acteurs impliqués dans la réalisation des travaux, répartis sur le 10 cantons des préfectures du Golfe et d’Agoè Nyivé.

Cinq mois après le renforcement de capacités de 490 acteurs regroupant personnels des entreprises, comités de gestion des plaintes et communautés riveraines, les deux partenaires sensibilisent depuis mardi 9 novembre 2021, les représentants des institutions et groupes organisés sur les violences liées au genre (VBG), d’exploitation et d’abus sexuels (SEA) et de harcèlement sexuel (HS), les violences contre les enfants (VCE) ainsi que le mécanisme de prise en charge des victimes.

L’objectif reste inchangé : avoir zéro violence basée sur le genre, dans les zones d’intervention de l’ambitieux projet. 

Ainsi, durant une dizaine de jours, ces acteurs locaux seront outillés sur les thématiques suscitées.

Il s’agit notamment des membres la chefferie traditionnelle (notables et conseillers), des membres des comités de développement des quartiers (CDQ), des membres des groupements de femmes, de jeunes dans les cantons, des patronnes et apprenties des syndicats de couturières et coiffeuses, des enseignants et élèves (structures publiques, privées et confessionnelles), des leaders religieux (prêtres, pasteurs, imams et autres), des membres des syndicats des femmes commerçantes des marchés et d’autres groupes organisés impliqués dans le développement des cantons.

C’est donc à Togblékopé, localité située à 15 km au nord Lomé, que le ton a été donné. Une rencontre de sensibilisation organisée dans l’enceinte du palais du chef canton, a réuni une cinquantaine de participants qui ont reçu une bonne dose d’informations sur les types de violences basées sur le genre (harcèlement sexuel, l’abus sexuel, l’agression sexuelle, le viol, inceste, la et les autres inconduites à caractère sexuel). Lesquelles peuvent être exercées sur les femmes et les enfants.

A cours de la rencontre, la délégation de de l’Ong GF2D a entretenu les représentants des groupes organisés sur les comportements à adopter durant la période de mise en œuvre du PRISET pour prévenir les violences basées sur le genre en contact des ouvriers lors de la réalisation des travaux.

A l’issue de cette rencontre, les participants se sont familiarisés avec les mécanismes de prévention et de gestion des VBG/EAS/HS et VCE. Ceci, pour la prévention des violences et l’accompagnement des survivantes.

A noter qu’au cours de ladite rencontre, des affiches illustrant des cas de viol, de harcèlement sexuel, de discrimination face à l’emploi et autres inconduites à caractère sexuel, ont été commentées.

En interagissant avec les participants, les formateurs ont tout d’abord fait appel au sens d’observation de ces deniers par rapport à ces images, avant de les inviter tour à tour à se prononcer sur le message véhiculé.

Des échanges francs et fructueux ont permis à ces acteurs de cerner les contours des thématiques développées et de sortir aguerris pour être de véritables acteurs de relais des informations au sein de la communauté de Togblékopé et ses environs.

 « Nous avons échangé avec eux afin de leur permettre d’avoir une meilleure connaissance sur les violences basées sur le genre. Nous leur avons parlé des relations que doivent entretenir les populations, surtout les femmes et les enfants, avec les employés des entreprises travaillant dans le cadre du projet PRISET, pour prévenir les risques liées aux violences basées sur le genre dans les communautés « , a indiqué pour sa part, Princesse Sabi, Chargée de programme des services juridiques au GF2D.

Évoquant notamment des cas de viol où les victimes ou témoins ont peur de dénoncer les auteurs, soit par crainte de représailles ou par préjugés ou encore le poids de la tradition, cette dernière a encouragé les participants à briser le silence.

Ceci, grâce au système de dénonciation dénommé « AKOFA » mis en place par le GF2D, avec l’appui financier du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Rappelant que c’est un service automatisé de Whatsapp via le numéro officiel : 93 96 89 89, opérationnel 7j/7 et 24H/24, Mme Sabi a soutenu que la CEET et les GF2D sont en mode prévention par rapport aux VBG afin d’atténuer ces violences.

« Mais s’il advenait qu’un cas se produisait dans le cadre de l’exécution des travaux, qu’ils sachent vers qui se tourner pour avoir du secours, et les démarches à effectuer en vue d’obtenir réparation », a précisé la Chargée de programme des services juridiques au GF2D.

A noter que la campagne se sensibilisation qui cible 500 acteurs (représentants des institutions et groupes organisés) se tient du 9 au 20 novembre. Elle porte essentiellement sur les violences à caractère sexuel portant atteintes aux droits fondamentaux, notamment à l’intégrité physique et psychologique et à la sécurité de la personne.

Initié par le gouvernement avec l’appui de la Banque Mondiale, le projet PRISET vise l’amélioration de la qualité des services électriques fournis aux clients de la CEET en milieux urbain et péri-urbain dans les préfectures du Golfe et d’Agoé Nyivé.

Pour vos annonces publicitaires et couvertures médiatiques sur TOGO PEOPLE, contactez notre service commercial. Tél/Whatsapp : +22890243980

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.png.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *