Societé

11 000 réfugiés de 14 nationalités vivent au Togo

HCR au Togo
Togopeople

Le Togo accueille chaque année plusieurs réfugiés de diverses nationalités. Vivant notamment dans les zones urbaines, ils sont Ivoiriens, Centraficains, Congolais, Somaliens, mais aussi Turcs et Syriens. Deux camps sont aménagés pour ces personnes : celui d’Avépozo (banlieue est de Lomé) et de Tandjouaré (nord du pays). A ce jour, renseigne Edoh Monique Atayi-Kuassi, la cheffe bureau du HCR au Togo, au total 11 000 réfugiés de 14 nationalités vivent sur le territoire togolais.

Pour cette dernière, les réfugiés privilégient la destination Togo pour diverses raisons : la langue, la proximité géographique, les affinités culturelles.

L’hospitalité togolaise est un facteur très déterminant.

Il faut souligner également que le gouvernement facilite les choses en octroyant des cartes de séjour et en offrant la scolarisation gratuite. 

La cohabitation ne pose aucun problème, indique par ailleurs, Mme Atayi-Kuassi

« C’est qu’ils se sentent bien dans un pays qui est une terre d’accueil pour les étrangers », ajoute-t-elle.

Rares sont ceux qui acceptent de regagner leur pays d’origine.

Depuis quelques années, le HCR Togo cherche des solutions durables pour les réfugiés.

Les rapatriements volontaires sont peu nombreux.

« Notre mission est la protection de tous, demandeurs d’asile, réfugiés, personnes déplacées, apatrides », a rappelé la cheffe bureau du HCR au Togo dans un entretien avec notre confrère Republicoftogo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *