Politique

« Fo Gil n’avait toutes les cordes à son arc pour être un bon politicien », Jean Dégli

Togopeople

Retiré de la vie politique depuis 2017, après près de 50 ans d’opposition acharnée aux régimes successifs de feu Eyadema et de Faure Gnassingbé, l’ancien opposant historique Gilchrist Olympio a déçu plus d’un. Parmi ceux qui voyaient en lui, l’homme providentiel, on retrouve Jean Yaovi Dégli, le président du mouvement « Bâtir le Togo ». Interrogé sur une chaîne de télévision privée, ce dernier charge le fondateur de l’Union des forces de changement (UFC), lui reprochant une navigation à vue.

« Quand Gilchrist Olympio est arrivé sur la scène politique, malheureusement, ce qu’on avait espéré de lui n’est pas arrivé. Il a surfé sur une popularité immense mais qui n’a rien donné aux togolais. C’est vraiment dommage alors que Fo Gil aurait pu apporter énormément », regrette Me Jean Yaovi Dégli.

« Qu’il m’excuse, ce n’est pas une insulte ! Mais, ce que j’ai retenu de mes discussions avec lui, c’est qu’il n’est pas un fin stratège politique et le résultat auquel il est arrivé aujourd’hui ne me surprend pas. C’est quelqu’un qui pensait pouvoir faire de la politique mais n’avait pas toutes les cordes à son arc pour être un bon politicien », ajoute cet acteur qui fut l’un des animateurs de la révolution du 5 octobre 1990 au Togo. 

A rappeler que l’emblématique patron de l’UFC qui avait accepter de signer en 2010 un accord avec le parti au pouvoir, avait appelé en 2017, Faure Gnassingbé d’accepter le principe de « ne pas de représenter à la présidentielle de 2020 » et un retour aux fondamentaux de la Constitution de 1992.

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *