PND

Togo : l’entretien routier nécessite environ 30 milliards chaque année

Togo-entretien routier_togopeople
Togopeople

C’est une petite fortune que l’Etat injecte dans la réhabilitation du réseau routier. Chaque année, apprend-on, l’entretien routier nécessite environ 30 milliards de FCFA. Mais, la Société autonome de financement de l’entretien routier (SAFER) reste confrontée à un sérieux problème de financement. Les fonds collectés au niveau des postes de péage, sont loin de couvrir ces charges. Dans la foulée, les poids lourds sont pointés du doigt quant à l’usure rapide des routes. Ceci dû à la charge à l’essieu, rarement réglementaire.

« 80% de la dégradation de la chaussé est liée au trafic des camions. Une solution, parmi tant d’autres, est l’augmentation des taxes pour les poids lourds qui sont souvent surchargés et qui ne paient pas leur juste part par rapport aux dégradations qu’ils occasionnent », a expliqué lundi Marc Chambon, Directeur de projet à Louis Berger International. 

Assurer la pérennité des investissements routiers, tel est l’objectif du Projet d’appui à la gouvernance dans le secteur des transports au Togo (PAGST), financé par l’Union européenne.

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *