Santé

‘Cancer du col de l’utérus’ : près de 500 décès chaque année au Togo

Togopeople

Un triste palmarès. Au Togo, près de 500 femmes meurent du cancer du col de l’utérus. C’est la seconde cause de mortalité chez les femmes, après le cancer de sein. Dans la plupart des cas, notent les spécialistes, il est lié à une infection virale. Et la maladie peut apparaître à tout âge, notamment dans la tranche d’âge 25-30 ans. Seul un dépistage précoce permet de la diagnostiquer, en vue d’un suivi gynécologique régulier. Mais ironie du sort, beaucoup de femmes togolaises ne le font pas. Selon le cancérologue Kossi Ahadi, il est important qu’un travail soit fait dans ce sens.

« Le gouvernement doit investir dans la prévention primaire et secondaire du cancer du col de l’utérus et du cancer du sein. C’est-à-dire qu’il faut d’abord la sensibilisation et l’information du public », explique ce dernier.

LIRE AUSSI : Cancer du sein : de la nécessité de réduire l’hécatombe au Togo

Les cancers du col utérin sont de bon pronostic lorsqu’ils sont détectés à un stade précoce, ce qui est souvent le cas.

Selon la nature de la tumeur, le médecin choisira le traitement le plus adapté : chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie ou association de ces techniques.

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *