Societé

Le Togo et le Bénin bénéficient de 20 milliards FCFA pour la protection de leurs côtes

erosion cotiere
Togopeople

La Banque mondiale a annoncé ce lundi 21 juin, l’approbation d’un financement additionnel de 36 millions $, soit environ 20 milliards FCFA de l’Association Internationale de Développement (IDA) au Togo et au Bénin dans le cadre de la lutte contre la dégradation sur leur littoral.

Au Togo, ces nouvelles ressources permettront de poursuivre la mise en œuvre des projets de protection de la côte.

Elles financeront dans ce pays, « la construction et l’extension des épis à Agbodrafo et Aného, le remplissage des bras de lagunes abandonnés à l’est de l’embouchure à Aneho, ainsi que la construction de pistes cyclables et parkings à Agbodrafo et Sanve-Condji », indique un communiqué publié par l’institution financière.

La même source précise que ce sont “ des ressources supplémentaires au programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA) pour des investissements physiques de lutte contre l’érosion côtière au Bénin et au Togo ».

Le programme WACA est mis en œuvre conjointement par le Togo et le Bénin.

Au Togo, ce financement a permis entre autres, de réaliser des travaux de protection côtière d’urgence sur un segment de 1 580 mètres entre Gbodjomé et Agbodrafo et de protéger 940 ménages de l’érosion côtière. 

Source : Togo First

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *