Societé

Togo : de jeunes prostituées soumises à des pratiques ‘bizarres’

prostituées_togopeople
Togopeople

Entre 10 000 et 500 000 F l’heure ! Le business s’avère lucratif. Mais avec des contraintes. Face à une clientèle de plus en plus exigeante, les professionnelles de sexe sont parfois soumises à des pratiques qu’elles-mêmes qualifient de ‘répugnantes’ : fellation ou pénétration orale, sodomie ou pénétration anale, cunnilingus, etc. Dans une enquête réalisée par l’Agence Afreepress, il ressort que certaines jeunes prostituées sont même initiées au lesbianisme. La réalité est bien triste. Et cela se passe au Togo et plus particulièrement dans le district du Grand Lomé. Les témoignages sont ahurissants.

« Moi, j’ai été recrutée par une agence. A mon arrivée, j’ai été testée et formée pour être bisexuelle. Je satisfais actuellement des lesbiennes de même que les hommes », a révélé sans trop de gêne, Cynthia (nom d’emprunt), âgée de 20 ans, interrogée par notre source.

« Mais le test auquel on nous soumet n’est pas facile », fait-elle savoir.

« J’ai couché avec 10 hommes et 10 femmes pendant une semaine. Arrivée en qualité de novice en la matière, c’était difficile pour moi. Mais j’ai résisté… parfois grâce à l’alcool. C’est-à-dire, je me dope avec de l’alcool et le tour est joué. J’ai vite tapé dans l’œil de notre responsable et elle m’a intégrée au groupe », a affirmé la jeune prostituée.

A noter que le plus vieux métier du monde procure à une catégorie de prostituées, une indépendance financière.

Certaines y ont même fait fortune. Et d’autres sont parvenues à réaliser leurs rêves grâce à l’argent gagné, en vendant leur corps.

« Nous sommes plus de 120 filles dans notre agence. Moi, je ne suis qu’à l’étape première. Il y a 4 étapes et chaque étape correspond à sa proie. Il faut comprendre que c’est relatif à l’argent. Les filles à l’étape 1, gèrent des clients qui peuvent payer 10 mille F CFA en allant jusqu’à 30 mille FCFA par heure. Le top niveau, qui est l’étape 4, là-bas les aînées gèrent des clients de 100 mille jusqu’à 500 mille F CFA l’heure. Elles vont parfois à des missions à l’étranger. J’ai hâte d’arriver à ce niveau. C’est le niveau du high-life », a confié les yeux pleins d’étoiles, Cynthia, chez Afreepress.

« J’ai une amie aînée dans notre agence, jusqu’alors, sa famille croit qu’elle travaille dans une grande banque de la place. Elle a une grosse bagnole, et s’est payé une villa tout récemment dans la capitale. Elle dit à ses proches qu’elle travaille dans une banque. Quand elle se réveille, elle s’habille proprement et vient rester chez moi à la maison. Si elle n’a pas un investissement de jambes en l’air, elle ne peut pas s’offrir une telle vie », a-t-elle ajouté.

La prostitution est en plein expansion au Togo, avec les réseaux de proxénétisme qui fleurissent sur les réseaux sociaux.

Mais l’exercice de ce métier, n’est pas sans risques. Et les conséquences sur la santé sont désastreuses.

DJAMA-228-12m-(4x3)

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *