TOGO PEOPLE

SNB_1 an_togopeople

PND

Togo : Faure Gnassingbé inaugure la Centrale Kékéli Efficient Power

Togopeople

Le chef de l’État, Faure Gnassingbé, a procédé ce 26 avril à “la réalisation de la première flamme” de la centrale Kékéli Efficient Power.  Initialement prévue pour le 23 avril dernier, cette cérémonie marque l’ouverture de “la phase de mise en œuvre industrielle de la première tranche de 47 MW (cycle ouvert)”.

Dans les faits, il s’agit de la mise en service de la turbine à gaz (SGT-800 de Siemens) de 47 mégawatts. La seconde turbine, à vapeur, SST-200 de 18 MW devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année pour permettre à la centrale d’atteindre sa pleine capacité de production, fixée à 65 MW. 

En rappel, la société Kékéli Efficient Power, est une joint-venture entre le groupe Eranove qui en détient 75% et l’État togolais détenteur à 25%, via Kifema Capital, un véhicule d’investissements du holding d’État, Togo Invest, qui comprend comme actionnaires, la CNSS, l’INAM et la CCIT. Le coût global de la centrale estimé à 85 milliards de FCFA, dont 75% de dette, soit 67 milliards de francs CFA, a été majoritairement mobilisé à travers des institutions financières panafricaines emmenées par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et Oragroup

« La centrale de Kékéli Efficient Power est la parfaite traduction du modèle proposé par Eranove afin de répondre au défi de l’accès à l’électricité en Afrique : un partenariat public-privé robuste et équilibré sur une durée de 25 ans englobant l’État du Togo et des acteurs internationaux de renom comme le groupe allemand Siemens (fourniture des turbines) et l’espagnol TSK (construction de la centrale) », a déclaré Marc Albérola, Directeur Général du Groupe Eranove. 

Pour Mila Aziablé, Ministre déléguée auprès du Président de la République chargée de l’Énergie et des Mines, «cette centrale constitue une belle avancée dans la transition énergétique du Togo vers un modèle plus durable mais également plus inclusif».

A terme, l’ouvrage dont le nom signifie l’aurore en mina, langue parlée au sud-Togo, produira annuellement 532 GWh pour alimenter plus de 250 000 foyers togolais, soit plus de 1,5 million de personnes. La centrale électrique devrait augmenter de 50 % la capacité de production électrique du Togo.

Source : Togo First

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *