People

Bawa Aliou : ‘Avec une médaille paralympique pour le Togo, j’aurai la chance de rencontrer le chef de l’Etat’

bawa aliou_togopeople
Togopeople

Il rêvait de devenir footballeur professionnel. Mais à cause des caprices du destin, ses bras sont devenus ses pieds. Personne à mobilité réduite, l’athlète togolais a fait de son handicap, une véritable arme. Pratiquant le handisport depuis 2003, Bawa Aliou, 38 ans, a réalisé des prouesses inimaginables lors des compétitions à l’échelle continentale mais aussi aux Jeux Olympiques. Multipliant des entraînements dans le cadre des Jeux paralympiques qui s’ouvriront juste après les ‘JO 2020’ à Tokyo, ce natif de Koummondé (préfecture d’Assoli), entend contribuer au rayonnement du Togo sur l’échiquier international à travers ce sport.

L’ambition de Bawa Ali : remporter une médaille paralympique avant que l’heure de la retraite ne sonne.

Et au-delà d’un rêve, c’est un un pari. Celui de présenter sa médaille au président de la République. 

« Je sais que sans une médaille paralympique pour le pays, je n’aurai jamais la chance de rencontrer en face le chef de l’Etat », glisse ce dernier chez nos confrères de Full-News.

« Que ce soit à Tokyo 2020 ou à Paris 2024, je dois être la lumière du pays, remporter une médaille », soutient l’athlète togolais.

Il confie que sa source d’inspiration demeure la star togolaise de football, Shéyi Adébayor.

Et il reste convaincu que ce nom l’accompagne depuis des années.

« Lors de mes compétitions, lorsque j’entends des supporters m’appeler ‘Adébayor’, mon sang bout et je retrouve de l’énergie », soutient Bawa Aliou.

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *