PND

Togo : les coopératives agricoles bientôt structurées

coopératives agricoles_togopeople
Togopeople

Au Togo, les chaînes de valeur agricoles souffrent d’un manque d’intégration et d’organisation des coopératives agricoles. Selon le mécanisme de financement agricole fondé sur le partage de risques (Mifa), seulement une infime partie des financements accordés en tout depuis trois ans, l’ont été au profit des producteurs, donc des coopératives. 

Un projet a alors été élaboré avec le Crédit Coopératif Italien et d’autres entités similaires de La Botte, pour le “Développement et l’intégration des chaînes de valeur dans l’agriculture togolaise par l’instrument des coopératives”.

L’initiative, présentée aux différents acteurs du secteur ce mercredi, vise principalement une meilleure structuration des coopératives togolaises, et l’augmentation de leur productivité. 

Pour le Mifa, ce projet qui s’arrime parfaitement aux ambitions gouvernementales pour une agriculture productive et moteur de croissance, doit déboucher sur une augmentation du nombre général des coopératives, leur professionnalisation (surtout celles spécialisées dans la transformation et la commercialisation), et surtout le renforcement de leur cadre institutionnel.

Au Togo à ce jour, une vingtaine de faîtières sont recensées, regroupant des organisations paysannes et de producteurs agricoles. 

Source : Togo First

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *