Societé

Togo : ‘Au temps d’Eyadema, il n’y avait pas ça’

Eyadéma_togopeople
Togopeople

C’est l’énorme coup de gueule poussé par un chef de quartier du canton d’Aflao-Gakli (Lomé), sous réserve de l’anonymat. Ce dernier s’offusque du caractère incivique des comportements qu’observent aujourd’hui, certains concitoyens. Défiance de l’autorité de l’Etat, non-respect des institutions, violence inouïe dans les débats sur les médias, commentaires truffés d’injures et de diffamations sur les réseaux sociaux…Ces agissements compromettent sérieusement la cohésion sociale et le vivre ensemble.

« Les jeunes d’aujourd’hui adoptent des comportements que nous ne faisions pas à notre époque. Au temps d’Eyadama, il n’y a vais pas ça », a confié ce chef de quartier, à nos confrères de Togonyigba.

« Un citoyen qui viole un feu rouge et fait un accident, ou qui jette des ordures dans les caniveaux et fait prospérer des maladies, ne se fait-il pas du mal à lui-même ? Pourquoi ne pas entretenir sa case pour éviter les maladies ? », se questionne-t-il.

Mais qu’est-ce qui pourrait bien expliquer la recrudescence de ces actes inciviques ?

A cette interrogation, un observateur pointe du doigt les clivages politiques qui, estime-t-il, auraient tout gâché.

Car, restant l’un des facteurs clés ayant conduit à la dégradation de l’esprit de citoyenneté.

Dans un contexte de menace extrémiste, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé exhorte ses compatriotes à promouvoir les vertus du dialogue, de la tolérance, de la fraternité et du patriotisme.

« La citoyenneté, c’est aussi l’acceptation de l’autre, le respect des différences. La diversité des religions, des langues et des cultures, ne doit pas être  un prétexte pour alimenter des conflits », a-t-il rappelé.

Il s’avère également nécessaire d’associer davantage les CVD, les CDQ, les Chefs traditionnels, intensifier les sensibilisations, activer les services de veille et tenir plus de rigueur dans les sanctions.

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *