CHAP PANACHE

Economie

Après l’amende de l’ARCEP, Togocel ajuste ses coûts

Togocel_togopeople
Togopeople

Condamné par l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) à une lourde amende dans l’affaire des différenciations tarifaires, l’opérateur téléphonique Togo Cellulaire n’a pas tardé à céder à l’injonction du régulateur. Ses tarifs sont désormais les mêmes, “tous réseaux”, et ce depuis le 20 février, lendemain de la sanction prononcée à son encontre par l’Arcep.

C’est ainsi que ce jeudi, 25 février, le gendarme des télécommunications a annoncé par communiqué avoir pris acte de “la cessation des pratiques de différenciation tarifaire intra et inter-réseaux sur les offres de base ainsi que sur les forfaits” opéré par Togo Cellulaire

Du reste, l’opérateur télécom avait une faible marge de manœuvre. Outre l’amende principale (plus d’un milliard de francs CFA) qui lui avait été infligée, il aurait eu à payer des pénalités de retard de l’ordre de 50 millions FCFA par jour, s’il n’avait pas harmonisé ses tarifs dans les 24 heures suivant la notification de la décision de l’Arcep.

Par ailleurs, cette mise en conformité de ses pratiques tarifaires, avec les dispositions de son cahier de charge, n’absout pas Togocel, dont la holding a officialisé au cours de la semaine son partenariat avec la Plateforme Industrielle d’Adétikopé, du paiement de l’amende.  Elle échappe, néanmoins, aux pénalités de retard. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *