People

Le togolais Gilbert Houngbo, reconduit à la tête du FIDA

Togopeople

Gilbert Houngbo, haut fonctionnaire et ancien Premier ministre du Togo, a été reconduit ce mercredi 17 février à la tête du Fonds international de développement agricole (FIDA), qu’il dirigeait depuis 2017. Le Conseil des gouverneurs, principal organe de décision du Fonds, lui a ainsi renouvelé sa confiance, pour un deuxième mandat de 4 ans, à la présidence de l’Institution multilatérale. 

À peine reconduit, le togolais a annoncé, via les réseaux sociaux, ses priorités pour la nouvelle mandature, qui consisteront à consolider les actions de la première.

« Ma première priorité sera la consolidation des réformes engagées au cours des quatre dernières années afin que la trajectoire du FIDA vers le doublement de son impact d’ici 2030 devienne irréversible », a-t-il indiqué sur Twitter.

Un accent particulier sera également mis sur les défis engendrés par la Covid-19, et les troubles provoqués au niveau mondial, apprend-on de l’Institution basée à Rome (Italie). Avec notamment au cœur de ce deuxième mandat, une attention particulière aux solutions technologiques, aux modèles de financement innovants et à de nouveaux partenariats avec le secteur privé.

En effet, « Alors que la pandémie dévaste toujours les zones rurales et qu’une augmentation de la pauvreté et de la faim est prévue, il est plus urgent que jamais que le FIDA passe à la vitesse supérieure », a ajouté Gilbert Fossoun Houngbo. 

Pour rappel, au Togo, le FIDA appuie de nombreuses initiatives structurantes visant à développer le secteur agricole, notamment le Mécanisme incitatif de financement agricole, fondé sur la partage de risques (MIFA ), et le Projet National de Promotion de l’Entrepreneuriat Rural (PNPER), qui a notamment été reconduit en  2020, sur fond de bonnes performances. 

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *