Santé

Cancer du sein : de la nécessité de réduire l’hécatombe au Togo

Cancer du sein_togopeople
Togopeople

Faute de diagnostic précoce, beaucoup succombent au cancer du sein. Rien qu’en 2020, 850 femmes ont été diagnostiquées au Togo. Dans le lot, l’on a enregistré un taux de mortalité de près de 70%. Un chiffre très inquiétant. Alors que les prévisions pour les cinq prochaines années tournent autour de 2 000 cas annuels, des voix appellent à intensifier des campagnes de sensibilisation pour une prévention beaucoup plus accrue. Sachant qu’un seul centre spécialisé dans la chimiothérapie fonctionne dans le pays, Stéphane Doméfa Awuity, le président de la Ligue Togolaise contre le Cancer demande au ministère de la Santé d’équiper les structures sanitaires dans la capitale, mais aussi en région.

La triste réalité est que ce soit en ville ou dans les zones rurales, les femmes atteintes de cancer arrivent souvent à l’hôpital à un stade avancé de leur cancer.

Ceci, après avoir tout essayé du côté de la médecine traditionnelle. Par ailleurs, il est à souligner que tous les soins ne sont pas pris en charge par l’État.

SNB_1 an_togopeople

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *