chap chap
People

Eric MC : ‘Agbéyomé ne voulait pas partager les 42 millions avec la DMK’

Eric MC_togopeople
Togopeople

« Pourquoi, c’est après avoir perçu les frais de campagne électorale que le candidat du Saint Esprit a pris le maquis ? ». C’est l’interrogation du rappeur togolais Eric MC, près d’un an après la présidentielle de 2020. Pour lui, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo ne voulait pas partager les 42 millions de franc CFA avec les autres membres de la DMK. Adepte de la ‘Old school’ et précurseur du Hip-hop togolais, Éric MC revient sur les raisons qui ont motivé son revirement spectaculaire, opéré dans son engagement pour l’alternance au sommet de l’Etat. Alors taxé de ‘Judas Iscariot’, pour avoir appelé à voter pour le candidat d’Unir, Faure Gnassingbé, l’artiste justifie sa position du fait qu’à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel du 22 février 2020, l’opposition alors réunie au sein de la C14, se livrait un à jeu trouble

« Nous n’avons pas trahi le combat pour l’alternance politique. Simplement que nous ne pouvons plus nous permettre la révolution de 1990 », soutient Eric MC.

Et d’ajouter que « nous ne sommes pas là pour détruire le pays car il nous appartient à nous tous ».

Ce dernier invite à ce titre, les activistes à « arrêter de médire sur le Togo, notre patrie ».

Revenant sur la situation de l’ex-candidat malheureux à la dernière présidentielle, Agbéyomé Kodzo, l’auteur du titre à succès ‘Schoolvi’, estime pour sa part que l’ancien Premier ministre sous la gouvernance de Eyadéma, a plutôt pris la fuite.

« On raconte qu’il a pris le maquis; eh bien qu’il reste dans son maquis », a conclu Eric MC alias Adja Mofo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *