chap chap
People

Marguérite Gnakadé, la Togolaise parmi les 6 femmes africaines aux commandes de l’armée

Marguérite Gnakadé
Togopeople

Une dame de fer et de cœur…La nomination de Mme Essozimna Marguérite Gnakadé aurait déjoué tous les pronostics. Faisant ainsi du Togo, l’un des six pays africains qui ont relevé le pari des femmes à la Défense. Sa contribution dans la protection du territoire national, de la population et des intérêts togolais, a été jugée utile. Et sur proposition du Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé, elle a été nommée ministre des Armées, le 1er octobre 2020, un département qui était rattaché à la présidence depuis 2007. A la tête de ce corps largement dominé par les hommes, Mme Gnakadé devient ainsi la première femme en charge de l’armée dans ce pays d’Afrique de l’ouest, dirigé par Faure Gnassingbé et dont la population est estimée en 2020 à environ 8,6 millions d’habitants.

Perçue comme une personnalité dont la persévérance n’a d’égal que les grands défis auxquels elle est confrontée, Marguérite Gnakadé intègre ainsi le cercle des femmes Africaines qui sont parvenues à se hisser aux commandes de l’armée.

En période de pandémie de Covid-19, renseigne VOA Afrique, Mme Gnakadé a initié en novembre 2020 des actions médicales gratuites dans dans trois régions du pays.

Ces opérations de santé publique conduites par la médecine militaire permettent la prise en charge pour divers soins, y compris en pédiatrie.

Lors du lancement des actions foraines à Mandouri, dans l’extrême nord du Togo, tout près des frontières burkinabè et ghanéenne, souligne notre source, la ministre des Armées avait déclaré que ce programme visait à renforcer les relations entre militaires et civils, qui se sont détériorées ces dernières années.

Actuellement, faut-il le souligner, il y a une vingtaine de femmes ministres de la Défense à travers le monde, dont six en Afrique.

Ces dernières sont Marie Noëlle Koyara pour la Centrafrique (2017); Monica Juma, Secrétaire du Cabinet de la Défense du Kenya (2020); Oppah Muchinguri, ministre de la Défense du Zimbabwe (2018), la sud-Africaine Nosiviwe Mapisa-Nqakula (2012); Angelina Teny, devenue le 12 mars 2020 la première ministre de la Défense du Soudan du Sud.

Et la dernière en date, la Togolaise Essozimna Marguérite Gnakadé, nommée le 1er octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *