People

Agbéyomé : ‘Les gens se moquent de moi quand je dis que je suis dans un champ de maïs’

Agbéyomé Kodjo_togopeople
Togopeople

Devenu opposant ‘invisible’ à Faure Gnassingbé depuis qu’il a pris le maquis, Agbéyomé Kodjo reste convaincu que c’est lui, et non l’actuel dirigeant togolais qui a remporté le scrutin présidentiel du 22 février 2020. Dans un message diffusé le 31 décembre dernier à l’endroit de ses sympathisants, le leader du MPDD est revenu sur les conditions peu reluisantes dans lesquelles il est contraint de vivre. « Pour le moment, je suis au champ de maïs et je suis sur que j’en sortirai bientôt (…) », a-t-il fait savoir dans l’élément audio.

« Les gens se moquent de moi quand je dis que je suis dans un champ de maïs. Cela m’est égal », a ajouté l’ancien Premier ministre, qui a servi sous l’ancien chef de l’Etat, le feu Eyadéma Gnassingbé.

« On a oublié que l’actuel palais de la Présidence était un champ de maïs et c’est sur mon initiative que cela est devenu ce qu’il est aujourd’hui », a-t-il claironné.

Voilà bientôt un an que Agbéyomé Kodjo s’obstine à revendiquer la victoire à l’élection du 22 février 2020.

Autoproclamé ‘président élu’ alors que les résultats officiels du scrutin ne lui donnaient que 19,46 % des suffrages face au président Faure Gnassingbé, le candidat de la Dynamique Kpodzro a pris la clé des champs depuis lors.

Ce dernier redoute d’avoir à affronter la justice, dans le cadre de la revendication de sa supposée victoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *