TOGO PEOPLE

SNB_1 an_togopeople

SocietéPeople

Face au Covid-19, le RESYNAM-TOGO renforce la résilience des travailleurs migrants !

RESYNAM-TOGO_togopeople
Togopeople

Loin de chez eux, ils sont plusieurs centaines à vivre sur le sol togolais. Allusion aux migrants qui y travaillent pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles. Ironie du sort, la santé et les moyens de subsistance de ces travailleurs sont fortement menacés par le Covid-19. Dans la mesure où ces derniers vivent dans des endroits surpeuplés, incompatibles avec les règles de distanciation sociale. Ce qui les expose de facto à un risque accru d’infection. Soucieux de leur mieux-être, le Réseau Syndical National pour la Migration au Togo (RESYNAM-TOGO) entend renforcer la résilience des migrants contre le Coronavirus. C’est dans cette optique qu’il a initié le 18 décembre 2020 à Lomé, une causerie-débat axée sur « La protection des migrants face à la Covid-19, le migrant c’est mon frère ». Une thématique qui rime avec la célébration de Journée Internationale des Migrants. La rencontre a regroupé une vingtaine de travailleurs migrants et une dizaine de leaders syndicaux de différents centrales et confédérations syndicales à l’instar de la CSTT, la CNTT, l’UGSL, l’UNSIT et autres.

A noter qu’en dehors des échanges ayant permis aux participants d’avoir une dose d’informations sur la maladie virale et ses conséquences désastreuses sur la quasi-totalité des secteurs d’activité, divers conseils ont également été prodigués aux migrants notamment sur l’observation des mesures barrières, édictées par le gouvernement en vue de freiner la propagation.

La rencontre a été couplée d’une cérémonie de remise d’une centaine de bavettes, du gel hydroalcoolique et des dispositifs de lave-mains à ces travailleurs migrants, originaires du Sénégal, du Mali, du Niger, du Nigéria, de la Guinée Conakry, du Burkina-Faso, etc.

A en croire Emmanuel AGBENOU, point focal du RESYNAM-TOGO, ladite rencontre a pour objectif de sensibiliser les leaders des travailleurs migrants sur la nécessité de la protection des migrants face à la Covid-19.

Dans son intervention, ce dernier a tenu à souligner la contribution significative des migrants à la croissance économique, en termes de main-d’œuvre au Togo, leur pays d’accueil.

M AGBENOU a toutefois rappelé la précarité qui caractérise parfois leurs conditions de vie et de travail mais aussi l’exclusion dont ils font souvent objet .

D’où l’élan de solidarité que revêtent les actions du RESYNAM-TOGO à l’endroit de ces personnes vulnérables.

« Aujourd’hui, ces travailleurs migrants vivent et travaillent ici au Togo au même titre que nos compatriotes togolais, qui sont aussi des migrants dans d’autres pays. L’accueil et le traitement que nous leur réservons, c’est de la même manière que nos frères togolais seront traités dans d’autres pays », a expliqué ce dernier.

Réputé pour son accueil légendaire, le Togo compte une importante communauté de travailleurs et travailleuses ressortissants(es) de divers pays, surtout de la sous-région ouest-africaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *