CHAP PANACHE

SocietéPND

Internet au Togo : CanalBox en passe de surclasser ses concurrents !

CanaBox_togopeople
Togopeople

Lancée seulement en mars 2018, la fibre de CanalBox du Groupe Vivendi Africa (GVA) affiche une croissance quasi-météorique, avec une hausse spectaculaire de 400% (397% précisément) de son chiffre d’affaires mais aussi au niveau de son parc abonnés. Ses ventes passent de quelque 200 millions de F CFA en 2018, à un peu moins de 1,2 milliard de FCFA en 2019, selon l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP). Avec cette percée, elle tend à ravir la vedette aux autres fournisseurs d’accès internet (FAI) que compte le Togo.

Ainsi, souligne Togo First, sur la période, les recettes de Canalbox montent vite, alors même que celles de ses adversaires baissent, ou croissent moins vite, à l’instar de Teolis (société togolaise entrée sur le marché à peu près à la même époque), qui connaît pour sa part une hausse de 83%.

Le contraste est encore plus marqué avec des acteurs plus anciens : CAFE informatique a accusé une baisse de 18%, et Togo Telecom de 9,1% sur son chiffre d’affaires, renseigne notre source. 

Bien que, en termes de part de marché au niveau du parc abonnés global sur l’internet fixe, toutes technologies confondues, Togo Telecom est encore loin devant, et connaît également une augmentation de son nombre d’abonnés. 

L’un dans l’autre, pour CanalBox, ces succès semblent consolidés par l’amélioration de son offre et du rapport qualité-prix.

En effet, en 2019, la filiale du Groupe français a introduit une nouvelle offre, et augmenté la capacité d’une offre existante « tout en gardant inchangé le tarif », constate l’ARCEP. 

Avec une puissance de l’offre premium qui a été augmentée de 30 à 50 Mb/s pour tous les abonnés (avec un prix resté à 30 000 FCFA/mois), et en milieu d’année, le lancement de START, une offre au prix de 15 000 FCFA/mois pour une vitesse de 10 Mb/s.

Pour rappel, au Togo, le nombre d’abonnés à l’internet fixe est passé d’un peu plus de 26 000 en 2018 à près de 32 000 en 2019, marquant une hausse annuelle d’environ 22%. Une évolution tirée notamment par les nouveaux FAI, Teolis et, surtout, Canalbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *