Education

Agoè-Nyivé 1 : Kovi Adanbounou veut zéro contamination au Covid dans les écoles !

Kovi Adanbounou
Togopeople

Soucieux du mieux-être de ses administrés et faisant de l’éducation son fer de lance, le maire de la commune d’Agoè-Nyivé 1, Kovi Akoété Adanbounou, ne dort pas sur ses lauriers. Vendredi 6 novembre, son équipe avec lui-même à sa tête, a procédé au lancement d’une campagne de sensibilisation sur ‘la lutte contre la Covid-19, la consommation des drogues et ses conséquences néfastes, sur la prévention routière’. Et c’est l’EPP Agoè-Nyivé Assiyéyé qui a servi de cadre pour la cérémonie de lancement de cette campagne prévue du 06 novembre au 02 décembre 2020 à l’endroit des établissements scolaires. La même action s’étend également aux artisans, syndicats, associations et groupes organisés, installés sur le territoire de ladite commune.

D’emblée, il convient de souligner que la délégation conduite par le Maire de la Commune d’Agoè-Nyivé 1, a pu constater dans un premier temps, l’effectivité de la rentrée scolaire 2020-2021, démarrée depuis le 02 novembre dernier.

Ensuite, sillonnant les quatre bâtiments constitués d’une vingtaine de salles de classe que compose l’EPP Agoè-Nyivé Assiyéyé, l’équipe communale s’est entretenue avec les élèves.

Et le message était le même : le strict respect des mesures barrières pour freiner la propagation du Covid-19, à savoir le lavage systématique des mains, la distanciation physique et le port obligatoire de masque par tous les élèves, tel que recommandé par le gouvernement.

A travers une séance de questions-réponses dirigée par Dr Tagba, membre de la délégation communale, les apprenants ont reçu une bonne dose d’informations sur la maladie virale, qui sévit sur le territoire togolais.

Ces derniers ont par ailleurs été entretenus sur la prévention routière, afin d’éviter des accidents de la circulation, mais également sur les dangers liés à la consommation de la drogue, notamment en milieu scolaire.

A cette occasion de prise de contact avec les apprenants et les enseignants, le Maire a invité ces derniers à plus d’abnégation et à la prudence.

« Je veux vous revoir en bonne santé à la prochaine occasion », a lancé en substance, Kovi Adambounou.

Tout en saluant l’effort de guerre fourni par les enseignants notamment en cette période de crise sanitaire, ce dernier a estimé que ces acteurs de l’éducation ont besoin d’être encouragés dans l’exercice de leur noble mission, celle de former les futurs cadres du pays.

A l’endroit des premiers responsables de l’EPP Agoè-Nyivé Assiyéyé, l’élu local s’est réjouit des efforts consentis. Et ce, malgré les difficultés auxquelles ils font face au quotidien.

Autre constat relevé par l’équipe de M Adanbounou : l’effectivité de la mise en place du dispositif de lavage de mains, devant chaque salle de classe. Des encouragements sont également allés dans ce sens.

Seul conseil prodigué : s’assurer de l’alimentation des points d’eau, en quantité suffisante et en temps réel.

M. Adanbounou a tout de même suggéré aux responsables de l’école, la désignation d’un point focal Covid-19 en vue d’une meilleure collaboration avec la commune.

A rappeler que la démarche du Conseil communal d’Agoè-Nyivé, qui vise à mettre les établissements scolaires à l’abri de toute contamination au coronavirus, a été appréciée à sa juste valeur par la Direction de cet établissement scolaire.

En témoigne l’un des responsables.

« Nous apprécions à sa juste valeur la démarche du maire qui est venu nous prodiguer d’utiles conseils. Dès la rentrée, nous avons pris des dispositions pour les élèves puissent respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement pour lutter contre la Covid-19. Le maire est venu nous réconforter et nous promettons d’œuvrer pour que notre établissement ne soit pas un lieu de la propagation de la maladie », a indiqué pour sa part Gerry Wake, le Directeur Adjoint.

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *