CHAP PANACHE

People

‘Cherchons l’argent avant de chercher à renverser Faure Gnassingbé’, Gerry Taama

Gerry Taama_togopeople
Togopeople

Presque tous les opposants togolais sont pauvres. Donc faciles à manipuler. Et l’armée a l’exclusivité des armes. C’est la position exprimée lundi par Gerry Taama, député et président du Nouvel Engagement Togolais (NET). S’inspirant de la mobilisation des leaders de l’opposition ivoirienne dans le but d’empêcher Alassane Ouattara de briguer un 3è mandat au sommet de l’Etat, le natif de Siou estime que l’opposition doit se réinventer. Et pour ce faire, elle doit adopter trois attitudes.

Trente ans de lutte démocratique sans acquis majeurs, l’opposition togolaise n’a visiblement pas les moyens de sa politique.

Pour Gerry Komandega Taama, il s’avère nécessaire voire indispensable qu’elle change de stratégie.

Car, soutient-il, « ça fait 30 ans que les opposants manifestent sans résultat ».

Pour renverser la donne, ce dernier invite donc ses collègues de l’opposition à montrer leur intérêt pour la chose politique en étant en permanence une force de proposition.

M Taama appelle également les opposants à être aux côtés des populations même en dehors des périodes électorales.

Il exhorte enfin ces derniers à chercher l’argent.

« Sans argent, même avec le programme politique le plus intéressant, aucune chance de victoire. Les précédentes présidentielles ont montré que nous les opposants nous avons très très peu de moyens financiers. Cherchons l’argent avant de chercher à renverser l’actuel président », a soutenu Gerry Taama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *