People

Gouvernement : aucun opposant dans la barque, les raisons !

gouvernement togo_togopeople
Togopeople

C’est un fait. L’équipe gouvernementale que s’apprête à conduire Mme Victoire Tomegah-Dogbé, n’enregistre aucune figure de l’opposition. Même l’Union des forces du changement (UFC), qui avait conclu un accord de gouvernement il y a 10 ans. Et pourtant, des supputations avaient laissé croire que des leaders de l’opposition allaient travailler main dans la main avec le Chef de l’Etat. Un véritable coup de tonnerre. Une question se pose tout de même : les contestataires du régime en place auraient-ils refusé la main tendue de Faure Gnassingbé ? Voici l’avis de Charles Kondi Agba, délégué national du mouvement des sages UNIR.

Intervenant ce vendredi 02 octobre sur une radio privée de la capitale, plus précisément au lendemain de la formation du nouveau gouvernement, ce cadre du parti au pouvoir a fait savoir que « des tractations ont eu lieu avec l’UFC ».

Mais, souligne-t-il, « faute pour ce parti de s’entendre en interne, il a fallu passer à l’étape suivante qui est la constitution de l’équipe gouvernementale ».

« Ecoutez, si les gens ne veulent pas, on ne peut pas les forcer », tranche Charles Kondi Agba.

Réélu au premier tour de la présidentielle du 22 février dernier, Faure Gnassingbé s’offre ainsi un 4è mandat à la tête du Togo.

Un pays de l’Afrique de l’ouest de plus de 7 millions d’habitants qu’il dirige depuis 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *