PNDPeople

Kako Nubukpo : ‘Le Togo ne pourra pas échapper à une révision du PND’

Les indicateurs sont au rouge. L’économie mondiale s’effondre face à la crise de la pneumonie virale. Une situation qui devrait contraindre le Togo à un virage à 180° par rapport à son Plan Nationale de développement (PND), censé générer au moins 500 000 emplois directs à l’horizon 2022. Soit une croissance du PIB de 7,6 % (au lieu de 4,9 % en 2018). Se prononçant sur l’impact économique et social de la crise du Covid au pays de Faure Gnassingbé, le Prof Kako Nubukpo, Doyen de la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FASEG) de l’Université de Lomé estime que “le Togo ne pourra pas échapper à une révision du PND” . Et ce pour deux raisons fondamentales.

D’une part, explique Nubukpo dans un entretien exclusif accordé à l’Institute for New Economic Thinking, “la réallocation des ressources suivant les trois axes pour mettre le focus sur l’axe numéro 3 notamment la santé”.

Et d’autre part, “la prise en compte de la baisse du PIB consécutive à la récession mondiale et ses effets sur l’économie nationale”.

“Inévitablement, le fait qu’on n’avait pas construit de scénario pessimiste pour le PND, à côté du scénario tendanciel (taux de croissance du PIB de 5%) et du scénario optimiste (taux de croissance de 7 %), nous obligera à réviser nos prévisions et projections macroéconomiques”, soutient l’ancien ministre de la Prospective et de l’Évaluation des politiques publiques du Togo.

Le pourfendeur du Franc CFA indique par ailleurs que l’Afrique en général va perdre autour de cinq points de PIB suivant en tout cas selon les projections de la Banque Mondiale.

“Au départ, c’était entre 2 et 5 %, mais à l’heure actuelle, nous sommes plus proches de 5% que des 2%”, affirme le Prof. Kako Nubukpo

Le PND, désormais unique référentiel en matière de développement au Togo, vise à transformer structurellement l’économie afin que le pays installe une croissance forte, durable, inclusive, créatrice d’emplois décents pour tous et induisant l’amélioration du bien-être social. 

Doté d’une enveloppe de 4 622 milliards de francs CFA, ce plan devrait être financé par le secteur privé à hauteur de 65 %.

Il se repose sur trois axes majeurs :

AXE 1 : Mise en place d’un hub logistique et d’un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région.

AXE 2 : Développement de pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives.

AXE 3 : Consolidation du développement social et renforcement des mécanismes d’inclusion.

 

Pour vos annonces publicitaires – couvertures médiatiques – publi-reportages, interviews, portraits…

Contactez le service commercial de votre site Togo People : Tel : (+228) 90243980/ WhatsApp : 99029133.

Pour vos annonces publicitaires - couvertures médiatiques - publi-reportages, interviews, portaits... Contactez le service commercial de votre site Togo People : Tél/WhatsApp (+228) 90243980

Related posts
People

Togo : quel bilan pour les 100 premiers jours du gouvernement ?

PeopleSanté

Covid-19 : le Togo espère le vaccin pour mai ou juin (Robert Dussey)

People

'C'est moi qui vais succéder à Faure Gnassingbé', dixit un homme de Dieu

PeopleEmploi

Bawara : 'Un travailleur bien rémunéré, c’est un travailleur beaucoup plus productif'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *