PNDPeople

Sandra Johnson : ‘Notre leitmotiv n’est pas la chasse aux classements mais de rendre attractif le climat des affaires’

Sandra Johnson_togopeople
Togopeople

La suspension de la livraison du rapport de Doing Business n’entache en rien la volonté du gouvernement togolais à poursuivre la mise en oeuvre des réformes. Lesquelles constituent l’un des facteurs de succès du Plan National de Développement (PND). Pour Sandra Ablamba Johnson, ministre déléguée, Conseillère du Président de la République en Charge de l’Amélioration du Climat des Affaires, les débats passionnés ne doivent pas dominer le rationnel, ni non plus nous distraire. « Nous avons l’obligation de garder le cap qui nous conduira au rayonnement de notre pays, le Togo », estime cette dernière.

En tout cas, souligne Mme Johnson, « le flambeau qui est déjà allumé doit être maintenu pour le bonheur de nos populations, qui sont les vrais bénéficiaires de ces réformes ».

Et d’ajouter : « encore une fois, concentrons-nous sur le plus important. Et faisons de notre pays le meilleur pays où il fait bon vivre et également où il est plus facile de faire des affaires ».

Car, claironne la ministre, « notre leitmotiv n’est pas la chasse aux classements mais de rendre attractif le climat des affaires pour le bien-être des opérateurs économiques et donc des populations ».

A rappeler que c’est la première fois en 17 ans d’existence que la publication du rapport Doing Business est suspendue.

Au fil des années, indique Mme Sandra Ablamba Johnson, cette étude était devenue un outil de référence pour les investisseurs à travers le monde, mais aussi un objet de critiques permettant aux pays d’améliorer leur climat d’affaires.

Ainsi le Togo, à l’instar d’autres pays de la sous-région, notamment l’île Maurice et Rwanda, respectivement 13è et 38è dans l’édition 2020, fait cas d’école.

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *