People

Togo : Francis Ekon contre le ‘vote clanique’

Francis Ekon_togopeople
Togopeople

Au Togo, la politique se résume à un jeu d’intérêt et un vote tribaliste. Et rien de plus. Pour Francis Ekon, le président d’honneur de la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP, opposition), c’est un obstacle majeur pour atteindre l’unité nationale.

« La politique au Togo se réduit à sa plus simple expression. Ou bien vous êtes contre le pouvoir ou bien vous êtes contre l’opposition. Point final », a-t-il déclaré dimanche sur une radio privé de la capitale.

Francis Ekon s’insurge également contre le vote ‘clanique’.

« Même si on n’est pas pour un candidat, on vote pour lui car il est du coin », regrette-t-il.

A en croire nombre d’observateurs, au Togo, on vote un candidat pour son appartenance ethnique et non pour son programme de société.

A ce titre, le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005, ne peut donc que tirer d’énormes profits du brassage ethnique.

Lesquels lui confèrent bien des avantages, en termes de suffrages lors des échéances électorales.

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *