People

3è CIESRES-TOGO, un succès retentissant du webinaire !

Eric Tamandja_togopeople

La 3è édition de la Conférence internationale sur les entreprises sociales et la responsabilité sociale des entreprises (CIESRES-TOGO), tenue les 29 et 30 juin dernier, a connu un franc succès. Et ce, malgré son caractère particulier en raison de la pandémie liée à la Covid-19. A la différence des deux premières éditions, faut-il le souligner, l’édition de cette année a été organisée en mode virtuel. La rencontre de deux jours a donc été marquée par une interaction par visioconférence depuis la France, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Corée du sud, l’Égypte, les États Unis, Maroc, la Suisse et le Togo.

Cette conférence en ligne a donc enregistré la présence d’experts du secteur économique et de plusieurs participants à l’instar des chefs d’entreprises, décideurs publiques, partenaires au développement, médias et acteurs de l’économie sociale et solidaire.

A en croire Immaculée Soklou, membre du Comité d’organisation de la 3è édition de CIESRES-TOGO 2020, “au-delà d’avoir son entreprise et de réaliser des bénéfices, à la fin de l’année, il faut dresser un bilan pour évaluer ce que l’on a pu apporter en termes de solutions concrètes à un problème environnemental, social, ou dans une communauté donnée”.

En d’autres termes, tout en restant économiquement viables, les entreprisses devraient chercher à avoir un impact positif sur la société, à respecter l’environnement, l’écologie.

Sachant que la problématique de la RSE porte sur la conciliation entre les activités économiques et le bien commun, sur le rôle de l’entreprise dans la société ou encore l’impact de l’activité économique.

Argument corroboré par Coco Agbozomevi, entrepreneur togolais, ayant pris part à cette conférence.

Revenant sur la définition de l’entrepreneuriat social, ce dernier explique que “c’est une manière d’entreprendre qui met au centre, l’humain”.

Ce dernier note tout de même que “le premier défi auquel nous sommes confrontés, est lié à la question de la finance”. Car, soutient-il, “on ne peut peut entreprendre sans les moyens financiers”.

ce dernier n’a pas manqué d’insister également sur l’accompagnement technique et juridique des jeunes entrepreneurs.

Sur ces problématiques, une communication de la Directrice du Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) a permis aux participants de cerner les mécanismes mis en place par le gouvernement pour accompagner les jeunes entrepreneurs notamment en matière de financement.

A rappeler qu’en marge de cette conférence, la ministre du Développement à la base, de l’Artisanat et de la Jeunesse, Victoire Tomegah-Dogbé a présenté les succès enregistrés par le Togo en matière d’entrepreneuriat social.

Elle a également relevé les leviers de l’Etat togolais pour ouvrir les politiques d’avenir aux entreprises à impact au Togo et en Afrique.

Axée sur le thème : “L’après COVID en Afrique/La stratégie gagnante de la transition inclusive, sociale et écologique”, cette 3è édition de la CIESRES a été organisée en collaboration avec l’Ambassade des USA au Togo, le Groupe Ecobank ETI et le gouvernement togolais.

Photo : Eric Tamandja, le Secrétaire Permanent

Related posts
PeopleSanté

Togo : un ministre confirme avoir été infecté par le Covid-19

People

Past. Liberty AZIADEKEY : 'Rendre grâce à Dieu demeure un exercice difficile pour beaucoup de chrétiens'

People

La Fin des Temps : Dr TEMEDEKOU tire la sonnette d’alarme sur la ‘Grande tribulation’

People

Edem Adjamagbo déploie le 'WhatsApp Banking' pour Ecobank et Orabank

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *