Santé

Hygiène menstruelle : des kits de gestion offerts à des jeunes filles par l’Ong Plan International Togo

Plan International Togo 4

Bien que relevant d’un processus biologique naturel, les menstruations communément appelées ‘règles’ demeurent un sujet de stigmatisation et de honte notamment pour les adolescentes voire les jeunes femmes. La commémoration chaque 28 mai de la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle demeure donc une occasion pour briser les tabous autour de cette question liée à l’intimité féminine. Cette journée, célébrée en différé à Lomé, en raison de la pandémie à coronavirus et des restrictions induites, a permis à l’Ong Plan International Togo d’outiller davantage des filles et jeunes femmes sur la maîtrise des menstruations .

A en croire les responsables de cette Ong, l’ambition était de leur permettre d’éviter des grossesses précoces ou non désirées, mais aussi des infections sexuellement transmissibles (IST).

C’était donc à la faveur d’une rencontre tenue le 27 juillet 2020 à Lomé. Laquelle a été marquée par la remise à 57 jeunes filles et jeunes femmes des associations de jeunes partenaires de l’Ong, des lots de gel désinfectant, de savons, de serviettes hygiéniques mais aussi des calendriers intimes.

Ainsi, les participantes ont été entretenues sur une communication à l’éveil des consciences pour une meilleure gestion des menstruations, animée par Mme Thérèse Essoham Bamazi, sage-femme de son état à l’Association togolaise pour le bien-être familial (ATEBF) et responsable de l’Unité de Planification familiale.

Origine des règles, leur utilité, la durée du cycle menstruel, la période d’ovulation, les types de protection, la gestion des douleurs pendant les règles…Autant de notions ont été rappelées aux jeunes filles.

A rappeler que les menstruations ou règles ont lieu de la puberté à la ménopause. Et elles font partie du système de reproduction de la femme.

“Aider les jeunes filles à mieux gérer leur cycle menstruel pour que cela n’agisse pas sur leur santé de reproduction”, tel est l’objectif de cette double action, à en croire Mme Emilie Samboe, Coordinatrice du projet Child Right Governance (CRG) à Plan International Togo.

“Les couches hygiéniques que nous utilisons, ce sont des dépenses que les femmes font”, a confié pour sa part, Faridatou Alabani, présidente de l’association Youth Panel et bénéficiaire du don, exaltant le geste de Plan International Togo, d’autant que “ce sont des couches réutilisables”.

En dehors de Youth Panel, les bénéficiaires étaient également issues des associations de jeunes et d’enfants telles que Prééducation, Alafia Jeune et l’Association des enfants et jeunes du Togo pour les droits de l’enfant (AEJTDE).

Instaurée depuis 2014 sur une initiative originelle de l’Ong allemande Wash United et observée le 28 mai de chaque année, la journée mondiale de l’hygiène menstruelle vise à briser le silence autour du sujet des menstruations érigé en tabou et entouré parfois d’idées stigmatisantes.

Plan Togo, à travers cette célébration, entend “engager des discussions avec les jeunes filles sur des questions qui les préoccupent en termes de menstruations”.

Related posts
PeopleSanté

Togo : un ministre confirme avoir été infecté par le Covid-19

Santé

Covid-19 : le système sanitaire a-t-il atteint ses limites ?

Santé

Togo : seulement 8 personnes décédées (directement) du Covid-19

SantéPeople

Togo : Michel Kodom lance 'SOS Docteur TV'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *