People

Deux togolais parmi les 100 Africains les plus influents en 2020

Kako Nubukpo

Le Togo s’est illustré positivement dans le classement très sélect de Jeune Afrique, des 100 personnalités les plus influentes du continent. Le palmarès de 2020, basé sur des critères très stricts, fait un focus sur deux togolais. Le premier est Pascal Agboyibor, classé 2e des 100 leaders du droit des Affaires en Afrique. La deuxième personnalité mentionnée parmi les 100 Africains les plus influents, l’économiste Kako Nubukpo (53e place).

Un milliard d’Africains répartis entre 54 pays, mais seulement 100 noms choisis en fonction de critères très précis.

Et parmi ces personnalités triées sur le volet, l’on retrouve deux Togolais : Pascal Agboyibor et Kako Nubukpo. 

Le premier, un avocat et fils de Yaovi Agboyibor, décédé récemment, dirige le cabinet Asafo & Co spécialisé sur l’Afrique. Il a comme client Gécamines et beaucoup d’autres sur le continent.

Le second, l’ancien ministre togolais est un farouche opposant au Franc CFA.

“Ses prises de position hostiles au franc CFA lui valent autant de partisans que de détracteurs. Mais que l’on applaudisse son audace ou que l’on vilipende son populisme, une chose est sûre : l’ancien ministre togolais de la Prospective est devenu, en quelques années, un acteur central du débat sur la réforme monétaire en cours en Afrique de l’Ouest”, écrit Jeune Afrique.

En désaccord avec les modalités du passage du franc CFA à l’Eco (parité fixe par rapport à l’euro et maintien de la garantie française) proposées par Alassane Ouattara et son homologue français le 21 décembre à Abidjan, Prof. Kako milite pour un’ Eco flexible avec un régime de ciblage de l’inflation pour les quinze membres de la CEDEAO’.

‘Régulièrement consulté au sein des présidences africaines, il entend organiser, avant la fin de cette année 2020, des états généraux de l’Eco pour proposer une feuille de route qui guiderait les chefs d’État et les parlementaires de la CEDEAO’, souligne le magazine africain.

Kako Nubukpo est un homme politique et macroéconomiste togolais, né à Lomé le 26 mai 1968. Il a été ministre de la Prospective et de l’évaluation des politiques publiques du Togo sous la présidence Faure Gnassingbé de 2013 à 2015.

Depuis 2019, il est doyen de la faculté des sciences économiques et de gestion de l’Université de Lomé. Il défend avec ferveur l’abandon du franc CFA pour les États d’Afrique de l’Ouest.

En mars 2016, il a été nommé directeur de la Francophonie économique et numérique au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie, organisation qu’il quitte le 28 mars 2018.

Related posts
People

Toofan : Masta Just ferait-il des infidélités à sa femme ?

EconomiePeople

Cofina arrive au Togo, AG Partners sélectionné pour son lancement !

People

Gardiennage et sécurité : voici pourquoi vous devez choisir 'RENFORT 7'

People

Togo : Maman Taméa, l'influenceuse qui fait craquer le web !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *