People

‘Affaire Adjakly’ : vers l’éclatement de la vérité !

Kodzo Adedze_togopeople

Nouveau rebondissement dans l’affaire de présumé scandale financier dans l’importation des produits pétroliers, dite ‘Pétrolegate’ ou ‘Affaire Adjakly’. Révélée au grand jour par L’Alternative, un journal d’investigation, cette rocambolesque affaire secoue le sommet de l’Etat depuis plusieurs jours. Après avoir débarqué Francis Sossa Adjakly (père), Coordonnateur du CSFPP, le gouvernement togolais est sur le point de franchir une nouvelle étape.

A en croire Komlan Kondo, le nouveau coordonnateur du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPP), le ministre en charge du commerce Kodjo Adedze (photo) “a donné des instructions” pour que des audits soient menés “afin de rétablir la vérité”.

Elle porterait sur des malversations financières qu’auraient orchestrées les Adjakly, père et fils, une famille ayant selon cette le journal, gardé le contrôle sur les commandes extérieures de produits pétroliers de l’État depuis plusieurs années.

Le montant de cette concussion pourrait atteindre 400 à 500 milliards de FCFA, et Vitol, leader mondial du trading de l’énergie, dont Fabrice Adjakly est un agent, y est cité à plusieurs reprises.

Pour Komlan Kondo, “si malversations il y a, les auteurs seront poursuivis conformément aux textes en vigueur”.

Face à ces accusations qu’il a réfutées, Fabrice Adjakli, le fils, a préféré ouvrir l’issue d’une assignation de L’Alternative pour ‘diffamation’.

Il réclame un dédommagement de 5 000 000 FCFA et la destruction des papiers du journal mis en vente ainsi que la suppression des articles sur les sites web.

Related posts
People

La Collection 'Panorama by Credaniah' se déroulera le 8 novembre en plein air à Lomé

People

Bodjona : 'Nul n’est parfait sur cette terre'

People

Toofan : Masta Just ferait-il des infidélités à sa femme ?

EconomiePeople

Cofina arrive au Togo, AG Partners sélectionné pour son lancement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *