Santé

Covid-19 : la pandémie se stabilise au Togo (CNGR)

covid_togopeople

Lors de sa désormais traditionnelle conférence de presse hebdomadaire, la Coordination nationale de gestion de la riposte à la Covid-19 (CNGR) est revenue, mercredi 15 juillet, sur l’évolution épidémique au Togo, et les différentes mesures d’assouplissement en cours dans le pays. A cette date, les données officielles semblent ainsi indiquer une stabilisation de la maladie, avec une évolution positive dans le sens des guérisons.

« La semaine passée, du 1er au 07 juillet, nous avons eu 39 cas positifs, avec 65 guéris. Cette semaine, la semaine du 8 au 14 juillet, nous avons 42 cas positifs et 61 guéris, et, toujours inchangés, 15 décès. », relève le Col. Djibril Mohaman, responsable à la CNGR.

Jusqu’à hier, le pays comptait donc 731 cas cumulés au total, pour 528 guéris (72%) : « Au vu de ces chiffres, nous pouvons dire qu’il y a une stabilisation dans la baisse des chiffres. », se satisfait-on, bien que la Coordination invite encore plus au respect des mesures sanitaires, « afin de limiter la propagation du virus ».

Au rythme de la reprise

Les signaux semblent donc toujours au vert, pour la réouverture. « La levée des mesures restrictives se poursuit dans notre pays de façon progressive. », note-t-on.

Ainsi, après les enseignements primaire, secondaire, puis supérieur récemment, c’est à présent la préparation au niveau aéroportuaire, et des frontières.

Ouverture des lieux de cultes : l’Etat en « expérimentation »

En ce qui concerne les lieux de cultes, l’Etat, a penché pour un « échantillonnage » des lieux de cultes, afin de suivre dans un premier temps les comportements des fidèles et responsables religieux, notamment vis-à-vis du respect de mesures-barrières.

« Nous avons plus ou moins 9 mille lieux de cultes sur toute l’étendue du territoire, toutes confessions confondues. Ouvrir l’ensemble était une gageure, compte tenu de la situation de la pandémie. », explique le lieutenant-colonel Bediani Béléï, directeur des cultes.

Les autorités semblent donc avoir préféré « choisir un échantillon de lieux de culte, de toutes les dénominations religieuses, pour faire une expérimentation de l’application des mesures barrières ».

Cette première phase, explique-t-on, permettra de préparer une ouverture totale de ces espaces religieux, « si tout va bien, si la maladie se stabilise, et si effectivement les gens comprennent qu’il faut se prémunir de cette maladie, en appliquant les gestes-barrières. »

Related posts
Santé

Covid-19 : 16 milliards de la BAD pour appuyer le Togo dans la riposte

Santé

'Aucun médecin cubain n'a quitté le Togo', Col. Djibril

Santé

Hygiène menstruelle : des kits de gestion offerts à des jeunes filles par l'Ong Plan International Togo

Santé

CHU-SO : le service des urgences chirurgicales bientôt rénové

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *