People

Fabre : affaibli mais toujours debout, voici ce qu’il prépare !

Fabre

Il s’est toujours illustré par son intransigeance face au pouvoir. Un pouvoir qu’il combat depuis 2010, sous la bannière de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), le parti qu’il dirige et dont il avait déjà porté les couleurs en 2010 et en 2015. Maire de la commune du Golfe 4, à Lomé, Jean-Pierre Fabre a essuyé une défaite cinglante à l’issue de l’élection présidentielle du 22 février dernier, soldée par la réélection de Faure Gnassingbé. Un coup dur pour ce vétéran de l’opposition, arrivé en 3è position, derrière l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo. Une débâcle qui lui fait perdre de facto, son statut de chef de file de l’opposition. Mais Fabre entend rebondir sur la scène.

Plongé dans un mutisme sans précédent, depuis l’annonce des résultats du dernier scrutin présidentiel, le leader de l’ANC joue depuis lors, la carte de l’observation. A l’abri de tous les regards.

Si les résultats officiels l’ont crédité de moins de 5% des suffrages, alors qu’il en avait recueilli 33% en 2010 et 35% en 2015, Jean-Pierre Fabre espère parvenir à remobiliser ses troupes une fois la crise sanitaire passée.

Selon les indiscrétions, l’homme qui s’est enfermé dans la contestation électorale depuis plus d’une décennie, entend prendre sa revanche politique.

Doit-on s’attendre à une redistribution des cartes ? Difficile de le dire.

A souligner tout de même que, lorsque son leadership avait été mis à rude épreuve entre 2017 et 2018, avec l’arrivée de Tikpi Atchadam sur la scène politique, l’opposant a fini par reprendre la main à la faveur du départ en exil du ‘guerrier de Kparatao’.

D’aucuns pourraient l’assimiler au fruit d’un heureux hasard. Mais, tout est possible en politique.

Related posts
People

Covid-19 : 'Les deux semaines à venir, il y aura une augmentation des cas', alerte le Col Djibril

People

DAM : 'Nos hommes ont fait de leur mieux, à la femme de jouer sa partition'

People

Me Séna Agbayissah, avocat d’affaires le plus influent en Afrique en 2020

People

Dr Guido AZIADEKEY : 'Jésus ne revient pas pour les chrétiens nominaux mais pour ceux qui l’attendent'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *