Economie

Togo : la SNB, une entreprise qui se veut citoyenne

SNB_Togo

Dotée d’un capital social de près de 8,940 milliards de F CFA, la Société Nouvelle de Boissons (SNB), implantée depuis peu au Togo, entend contribuer à la création des centaines d’emplois directs, apportant ainsi une plus-value au développement inclusif et durable. Une démarche qualité qui contribue à la réduction du taux de chômage et qui s’inscrit dans l’esprit du Plan National de Développement (PND). La SNB qui se positionne comme une entreprise citoyenne, œuvre pour que les finalités économiques et sociales cohabitent, ainsi pour dire que les bénéfices financiers ne sont pas les seuls objectifs.

Ainsi, à en croire ses premiers responsables, elle entend promouvoir des emplois stables, de bonnes conditions de travail mais aussi participer activement à la formation, à la qualification et à l’insertion professionnelle.

S’engageant sur un marché concurrentiel, le nouvel acteur brassicole entend donc s’appuyer sur la promotion de l’emploi décent avec un accent particulier sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) qui incombe aux entreprises dans les milieux où elles évoluent.

Tout en restant économiquement viable, la SNB devrait chercher à avoir un impact positif sur la société, à respecter l’environnement, l’écologie. Sachant que la problématique de la RSE porte sur la conciliation entre les activités économiques et le bien commun, sur le rôle de l’entreprise dans la société ou encore l’impact de l’activité économique.

D’autant plus que le bien-être et l’épanouissement des populations des communautés qui abritent l’installation de ses usines, en dépend.

L’autre défi majeur auquel la société veut s’atteler, c’est d’assurer une production dans les conditions optimales et sanitaires qui s’imposent. Du brassage au conditionnement en passant par la mise en bouteille, la chaîne de production se doit de respecter les normes internationales en la matière.

L’acheminement des produits est également soumis à un contrôle systématique. Autant de mesures qui devraient permettre à cette ambitieuse société de garantir une bonne notoriété dans le secteur.

Pour l’heure, le tout premier produit de la nouvelle brasserie baptisé ‘Djama pilsner’ suscite un engouement monstre auprès des consommateurs togolais.

Lancé depuis le 05 mai 2020, la ‘Djama’ s’arrache au prix consommateur (détaillants) de 300 FCFA et 500 FCFA, respectivement pour les bouteilles de 33 cl et 50cl. Puis 7200 FCFA et 6000 FCFA pour les casiers des formats de 33 cl et 50cl (prix détaillants).

Une nouvelle brasserie au Togo : la SNB | TOGONYIGBA
Related posts
Economie

FNFI : près de 97 milliards de F CFA distribués !

Economie

Moov Togo : 500 000 abonnés perdus en une année !

Economie

FUCEC-Togo : le siège social de la COOPEC Echoppe inauguré à Lomé

Economie

'DJAMA Lager' : aussitôt lancée aussitôt adoptée, la SNB dévoile les secrets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *