PND

PND : le Togo contraint de revoir sa copie !

PND

Tout comme partout ailleurs, le Togo subit un ralentissement économique très brutal. Une récession due à la crise sanitaire liée au Covid-19. En tenant compte du pessimisme des agences de notation (S&P et Moody’s), le pays dirigé par Faure Gnassingbé envisage donc d’actualiser son Plan National de Développement (PND). Un ambitieux programme élaboré sur 5 ans, qui avait pour ambition initiale de créer 500 000 emplois directs à l’horizon 2022.

Le Togo qui est à la recherche de 4622 milliards de FCFA soit 7 milliards d’euros pour financer son plan, comptait sur l’appui du secteur privé national à hauteur de 65% et du secteur étranger à 35%.

La finalité, c’est de permettre de réduire l’incidence de la pauvreté monétaire à 44,6 % de la population et de faire progresser l’indice de développement humain de plus de 14 %.

Mais visiblement, les signaux virent au rouge, eu égard des effets dévastateurs de la pandémie sur l’économie nationale.

A en croire le Financial Afrik, le FMI table sur une croissance du PIB ramenée à 1% contre 5,3% en 2020 et 7,6% en 2022 prévue par le PND

S’exprimant sur cette question, renseigne la même source, la ministre-conseillère du Président de la République en charge du Climat des Affaires, Sandra Ablamba Johnson (photo), a estimé que “le PND doit naturellement connaître une actualisation au regard de l’impact qu’engendrera la crise sanitaire actuelle sur l’économie”.

Dans un contexte de récession économique mondiale, le Togo devra impérativement trouver d’autres alternatives pour secourir son PND, lequel repose sur trois axes stratégiques.

Son objectif global est de transformer structurellement l’économie afin que le pays installe une croissance forte, durable, inclusive, créatrice d’emplois décents pour tous et induisant l’amélioration du bien-être social. 

Related posts
PND

Togo/Habitation : plus de 'chantiers' sans autorisation !

PND

'CONSATO' : les conducteurs de tracteurs réunis en coopérative

PND

Togo : un appui de 3 milliards de FCFA aux FAT

PeoplePND

Togo : Noël Bataka n'encourage pas les importations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *