PND

Covid-19 : les Togolais ne mourront pas de faim

togo

Face aux impacts négatifs de la pandémie du covid-19 sur l’économie mondiale, le Togo, lui, ne connaîtra pas la famine, comme certaines prévisions pourront le faire croire. En tout cas, selon les récentes informations fournies par la direction de l’Agence nationale de sécurité alimentaire au Togo (ANSAT), ce pays de plus de 7 millions d’habitants continue d’enregistrer les excédents en ce qui concerne les céréales.

Ainsi, comme rapporté par nos confrères de Togo First en moyenne 70 000 tonnes d’excédents céréaliers enregistrés à la campagne agricole 2019-2020 (maïs, sorgho, mil, riz local, notamment, ndlr)”, informe Ouro-Koura Agadazi, directeur général de l’Agence.

En dépit de cette performance, le patron de l’ANSAT note que “plusieurs zones de production de céréales du pays affichent actuellement des quantités de céréales non-écoulées, entre autres la zone nord-Est de la ville de Sokodé (plus de 4 200 tonnes) et Elavagnon dans l’Est-Mono (plus de 5000 tonnes de maïs).

Une situation qui pourrait potentiellement affecter les producteurs, prévient l’agence, qui appelle par ailleurs à la prise de mesure “pour leur faciliter la mise sur le marché de leurs produits, au risque “d’impacter la croissance agricole avec des incidences sur la sécurité alimentaire“.

Related posts
PND

Togo : construction de 3 ponts dans les prochains mois

PND

Accès à l’eau potable, une réalité dans le Grand Lomé avec le mouvement 'JSFDT'

PND

Togo : 3 milliards aux 117 communes !

PNDPeople

Kako Nubukpo : 'Le Togo ne pourra pas échapper à une révision du PND'

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *