chap chap
Societé

1er Mai : une fête ‘gâchée’ pour traiteurs et sérigraphes

1er mai
Togopeople

Pas de défilé des syndicats de travailleurs. La fête du travail a un goût amer cette année au Togo. Et pour cause, les rassemblements et les réjouissances populaires sont interdits par contraintes sanitaires. Une situation qui n’arrange guère restaurateurs, couturières, cameramen, sérigraphes encore moins les peintres en lettres.

Sale temps pour les artisans ainsi que les professionnels des métiers de bouche. La commémoration de la fête du 1er Mai étant réduite au strict minimum tout comme la fête de l’indépendance le 27 avril dernier, l’occasion tant rêvée pour faire des bonnes affaires a laissé place au chômage technique.

D’autant plus qu’il n’y a pas eu de commandes de t-shirt, ni de banderoles, ni d’uniformes aux couleurs des syndicats.

Les travailleurs restent chez eux ce vendredi, une journée chômée et qui marque le début d’un week-end prolongé.

Bonne fête à tous les travailleurs Togolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *