Societé

Covid-19 au Togo : tolérance zéro dans les secteurs vulnérables, le ministère du Travail reste très attentif

covid-19

Fermeture totale ou partielle des lieux de travail…Au Togo, les secteurs des mines, la zone franche, les BTP, les grands hôtels sont durement impactés par la crise liée au Covid-19. 81% de la population active mondiale est actuellement affectée, pointe le dernier rapport l’OIT, publié le 7 avril 2020. Face à l’urgence, le gouvernement n’en démord pas. Le ministère du travail reste très mobilisé.

C’est dans cette dynamique que la médecine du travail a renforcé les 12 et 13 avril dernier à Lomé, les capacités d’une quinzaine de délégués syndicaux de la Zone Franche dont cinq femmes, comme pairs sensibilisateurs face à la pandémie, sur la thématique ‘Sécurité et santé au travail’.

C’était à l’occasion d’une rencontre initiée par l’Ong Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD), avec le soutien de ses partenaires WSM (we social movements) et la DGD de la Belgique.

A en croire Yves Komlan Dossou, Coordonnateur Général de l’ong SADD, l’objectif visé par cette rencontre est d’améliorer et renforcer les mesures de sécurité et santé dans les unités de production des entreprises des mines, de la Zone Franche, des BTP et des grands hôtels du Togo.

La finalité est de limiter la propagation de la pandémie du COVID-19 à travers une action énergique et concertée dans les entreprises ciblées.

“Le gouvernement est conscient que pour lutter efficacement contre le Covid-19, ces secteurs vulnérables doivent être protégés. Car, s’il advenait que le virus s’y introduit, ce sera catastrophique. D’où son anticipation”, a soutenu le Coordonnateur Général de SADD.

Pour vos annonces publicitaires - couvertures médiatiques - publi-reportages, interviews, portaits... Contactez le service commercial de votre site Togo People : Tél/WhatsApp (+228) 90243980

Related posts
Societé

Togo : le 'permis moto' signe son retour

Societé

Le Covid a-t-il chassé l’harmattan du Togo ?

PeopleSocieté

Foot : Messi expulsé, les zémidjans déçus !

Societé

Togo : ESMC, où sont nos 22 milliards ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *