Culture

Papson Moutité : bon séjour à Azitimé !

Attendez les amis People ! Je vais mettre mon cache-nez d’abord avant de parler. Sinon il va me contaminer avec son affaire bizarre-là. Je dis hein, c’est Chantre Moutité waaah ou Papson Moutité ? En tout cas, on s’en fout de comment on t’appelle. Ce qui est sûr, à l’heure où nous parlons, celui qui se fait appeler le Héros dans l’ombre devenu ‘chantre’ par la force des choses, apprécie de l’intérieur ce à quoi ressemble une cellule de la prison civile de Lomé … En attendant son jugement.

Trafic d’influence, tournage de films pornographiques, sodomie, violences sexuelles…Ooh Moutité, tout cela pour toi seul ??? Hummm ! En tout cas, tu as rencontré garçon sur ton chemin aujourd’hui.

Mais là où on a piété pour lui là, c’est que le nouveau Code pénal ne blague pas hein. Le chanteur le plus ‘sapé’ de sa génération risque jusqu’à 10 ans de prison. C’est pas Togo People qui le dit hein, c’est son ami Togobreakingnews qui a dit dèh.

Ce qui fait mal aux Togolais dans cette affaire hein, c’est qu’au moment où les ‘Zémidjan’ pensent au sort qui leur sera réservé après le 11 avril prochain, la veille de la fête de Pâques, Papson n’a rien trouvé de mieux que de se spécialiser dans le ‘proxénétisme’ en exerçant de la force brute sur nos sœurs. Feu sur toi !

En plus, on raconte aussi que le responsable de ton ONG ‘Chan Mou’ menace des journalistes aussi dans cette affaire. Si Togo People ment là, il faut demander à son confrère Atlanticinfos qui a fait des révélations croustillantes sur l’artiste, qui a collaboré avec l’ex-roi du RnB togolais Omar B, sur le tube ‘A bas les jaloux’ (vidéo ci-dessous).

Papson ! Papson ! Papson ! Combien de fois je t’ai appelé ? Si tu n’as pas peur de Coronavirus qui oblige les Togolais à dormir à 20h, il faut avoir au moins peur de Dieu.

Mais ce qui est intéressant dans cette affaire est que comme Faurevi a gracié 1048 prisonniers, le désormais réalisateur de film X pourra prendre leur place, en attendant que le Coronavirus soit éradiqué complètement au Togo.

Attention : Ceci est une parodie !

Related posts
Culture

Togo : Joe Sidney Schuppuis, pour une société sans racisme !

Culture

Togo : vers la réhabilitation de l'hôtel Kara

Culture

Gbadamassi : "nous les artistes, nous avons faim..."

Culture

"À nouveau" ou "de nouveau" : ne faites plus la faute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *