Societé

‘Zémidjan’ : un recensement pour un meilleur accompagnement de l’Etat

De toutes les mesures prises par le gouvernement pour contenir le Covid-19, une en particulier semble choquer les Togolais : l’interdiction formelle aux conducteurs d’engins à deux roues et aux tricycles de transporter des personnes. Ceci, dans l’esprit de l’Etat d’urgence sanitaire décrété le 1er avril dernier par le Chef de l’Etat. Une décision qui, de facto, met fin de façon temporaire, à l’activité des ‘Zémidjan’, suscitant colère et indignation de part de d’autres. Mais la bonne nouvelle est que ces acteurs ne seront pas abandonnés  à leur sort.

D’après le Secrétariat d’Etat chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel, comme rapporté par Togo First, les acteurs impactés vont bénéficier du soutien de l’Etat pendant toute la période de l’Etat d’Urgence sanitaire. Des mesures d’accompagnement leur ont été présentées.

Des listes complémentaires de ces acteurs, ont été dressées, à la suite d’un recensement, afin de prendre en compte le plus grand nombre, souligne la même source.

LIRE AUSSI : Etat d’urgence sanitaire : les Zémidjan risquent gros

Des échanges avec les autres acteurs concernés ont permis de trouver des pistes, s’agissant de la nature de l’accompagnement, rassure-t-on.

Vivement que les pouvoirs publics donnent un coup d’accélérateur au processus d’accompagnement aux travailleurs de ce secteur pourvoyeur d’emploi, pour éviter que la crise sanitaire ne se transforme en crise socio-économique.

Related posts
Societé

Togo : face aux cris de désespoir des Agents enquêteurs agricoles de la DSID, l'Ong SADD monte au créneau !

Societé

Togo : le SYNEMPATO fixe de nouveaux tarifs dans les moulins !

Societé

Togo : les Zemidjans et la loterie, plus rien ne peut les séparer !

Societé

Togo : la commune de Fabre reçoit un appui de l’Allemagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *