People

Togo : Faure Gnassingbé réélu, ‘pas de temps à perdre’ selon le CJD

C’est un score qui a déjoué tous les pronostics : 72,36%. Mais au Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD), l’on n’est guère surpris. Face à la presse lundi 2 mars à Lomé, les Cadre des jeunes entrepreneurs, artistes et fonctionnaires de ce collectif (CJEAF-CJD) ont soutenu que le nombre de suffrages obtenus par Faure Gnassingbé au premier tour du scrutin présidentiel du 22 février dernier, reflète naturellement le travail de base grâce à la politique de développement du candit d’Unir, au pouvoir. Une raison assez suffisante pour donner feu vert au dirigeant togolais de briguer un mandat supplémentaire à la tête du pays afin qu’il poursuive les réformes engagées à tous les niveaux.

Proclamé vainqueur au premier tour des élections présidentielles de 2020 avec un score sans appel de 72,36 %, Faure Gnassingbé reçoit un énième soutien de taille : la jeunesse togolaise. Une jeunesse qui représente environ 70% de la population et qui entend faire désormais partie des instances dirigeantes.

Réunis au sein du Collectif des Jeunes pour le Développement, les Jeunes cadres et Entrepreneurs ont salué lundi 2 mars, l’esprit d’apaisement et la transparence qui ont caractérisé le processus électoral, d’ailleurs applaudi par les observateurs internationaux.

Ils ont félicité par la même occasion “la maturité du peuple Togolais qui vient encore de réussir un pari, celui d’une élection sans violence” mais aussi les 7 candidats aux présidentielles “qui ont fait preuve d’une grande une hauteur d’esprit durant les deux semaines de campagne” .

Dans une déclaration liminaire lue par Melissa Sama (au micro), Coordinatrice du CJEAF-CJD, ces derniers ont félicité Faure Gnassingbé pour sa brillante réélection à la tête du Togo.

“Nous n’avons plus de temps à perdre. Nous n’avons qu’à  nous remettre au travail”, ont-ils indiqué dans le document, tout en soulignant que “c’est le Togo qui gagne”.

Le CJEAF-CJD note également que “le Togo a fait d’énormes réformes et les fruits sont là aujourd’hui”.

“Et nous ne pourrons qu’encourager les premières Autorités de ce pays à poursuivre la dynamique. Cette dynamique d’un Togo meilleur, cette dynamique d’un Togo émergent doit être soutenue et entretenue par l’ensemble du Peuple Togolais. L’horizon est bien prometteur. Avec encore un peu de sérieux effort, le Togo deviendra aussi un Etat Emergent”.

Par ailleurs, le Collectif a formulé des recommandations à l’endroit de chaque acteur en vue de garantir la paix et la cohésion sociale dans le pays.

A la jeunesse togolaise, il l’invite à avoir le sens du patriotisme afin de ‘se départir catégoriquement de tout acte susceptible de nuire au développement du pays’.

‘La jeunesse Togolaise doit se mobiliser autour d’un seul idéal qui vaille la peine : la construction nationale’.

A la classe politique, de n’avoir que dans ses différents programmes le sens de l’intérêt général.

“Certes, le but de tout parti politique est de conquérir et d’exercer le Pouvoir. Mais cette conquête doit toujours se faire en tenant compte de l’intérêt général. Le bien commun doit toujours être bien entretenu et privilégié”.

Au gouvernement, de poursuivre sa dynamique de réformes, de donner encore plus de chances à la jeunesse, d’élargir son cadre d’expression.

“Le Gouvernement doit multiplier ses efforts en ce qui concerne le développement du Togo. Toutes les couches sociales doivent faire partie de ses priorités. Personne ne devra être mis de coté. Personne ne doit être lésé. La politique sociale doit être poursuivie pour que le panier de la ménagère ne soit plus menacé.  Ce mandat doit être beaucoup plus social et accentué sur la jeunesse”.

A l’Opposition, de chercher les mois à venir à se faire peau neuve. Le monde se modernise quotidiennement.

“Plusieurs réalités n’arrivent plus à concorder avec 1990. Pour éviter un conflit de génération et permettre un débat politique cohérent pour le bien du pays, la classe de l’opposition doit être repensée afin de donner plus de chance aux jeunes qui émergent et qui ne peuvent ramer à contre-courant de l’ère des réseaux sociaux”. 

 

Related posts
People

Rachel Cavalier, la blogueuse togolaise de référence sur Facebook

People

Premier ministre : quand Faure Gnassingbé 'complique' la tâche aux Togolais !

People

Togo : Sandra Ablamba Johnson, nouvelle SG de la Présidence togolaise

People

Togo : Victoire Tomegah-Dogbé nommée Premier ministre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *