Education

«Assis-toi» ou «Assieds-toi» ? Ne faites plus la faute !

faute
Togopeople

Quand est-il correct d’employer le participe passé du verbe « asseoir » plutôt que son indicatif présent à l’impératif ? Le Figaro s’est penché sur la question et vous propose deux astuces.

«Assieds-toi» ou «assis-toi»? L’impératif revient indubitablement à chaque fois qu’il est question d’intimer un ordre ou d’inviter un ami à s’asseoir. Mais comment bien énoncer la formule? Faut-il opter pour l’indicatif présent ou pour le participe passé?

La réponse est dans la question, nous indique l’Académie française dans sa rubrique Dire/ Ne pas dire. Le verbe asseoir au participe passé, «assis», ne peut avoir une valeur d’impératif que «lorsque ce dernier s’oppose, par exemple, aux ordres: Debout! À genoux! Couché!».

On ne peut donc dire «assis-toi», de la même façon que l’on ne peut employer la locution «couché-toi». Pour être correct, préférons ainsi la formule: «assieds-toi». Précisons qu’il est également possible de dire: «assois-toi» comme «assoyez-vous».

Toutefois pour éviter tout lapsus linguae à l’oral, n’hésitons pas à lancer en toute simplicité à notre interlocuteur: «prends une chaise». L’invitation à s’asseoir sera sous-entendue et de ce fait il ne sera plus utile de se questionner sur le bon usage du verbe. Voilà de quoi asseoir notre français!

Avec Le Figaro

DJAMA-228-12m-(4x3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *