Economie

Togo : l’OTR veut se débarrasser de l’image de ‘gendarme’

OTR

Né de la fusion de la douane et des impôts, l’office togolais des recettes (OTR) ne veut plus être taxé de ‘bourreau’. Une étiquette longtemps collée à l’administration. L’office se veut désormais être un allié, mieux un partenaire que de paraître comme un gendarme faisant systématiquement la chasse aux contribuables indélicats.

“L’OTR veut se débarrasser de l’image d’une administration pourchassant les Togolais. Nous devons informer les contribuables sur le nouveau partenariat que nous souhaitons mettre en place. Une relation basée sur le dialogue, l’ouverture et la confiance”, a déclaré en fin 2019, Bamaze Dinina-dama, chef Division des Impôts à l’OTR.

A en croire Republicoftogo, l’idée est de former la population sur le civisme fiscal et à l’importance de s’acquitter de ses impôts.

Tablant sur des recettes fiscales de l’ordre de 669 milliards FCFA en 2019, l’OTR a réussi à engranger pour le compte de l’Etat, plus de 624 milliards FCFA. Soit plus de 93% des prévisions initiales assignées à l’institution dirigée par Philippe Kokou Tchodié (photo), en termes de contribution au budget de l’Etat, annonce-t-on à la réunion bilan de l’OTR. 

Related posts
Economie

Togo : la dette publique s’élève à 2407 milliards de FCFA au 1er semestre 2020

Economie

BOAD : Adovelande passe les commandes à Ekué

Economie

E-commerce: Gozem devient Africa’s Super App

Economie

Marché financier régional : le Togo lève 27,5 milliards FCFA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *